TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2015-03-12 13:46:34 | 2132 vues | 0 Commentaire

A 22 ans, Yannick Délen se retrouve en finale de la compétition internationale de photographie, le 2015 Sony World Photography Awards. Etudiant à l’École Nationale Supérieure de la Photographie, le jeune rennais concourt avec Wasting Time, un cliché qui dépeint sa vision de la culture de consommation de masse.

yannick-delen_ensp_arles_france_photo_une.jpg

S’il gagne le concours, il empochera 35000 euros et un équipement photo de chez Sony. Interview. Les lauréats de ce concours international de photographie auront la chance d’exposer leurs photos à la Somerset House, du 24 avril au 10 mai 2015, dans le cadre du 2015 Sony World Photography Awards Exhibition. 

yannick-delen_ensp_arles_france.jpg

Bealondoner : Tout d'abord, pouvez-vous décrire votre parcours?

Yannick Délen : Après mon bac, j'ai passé un BTS Aménagements Paysagers en Bretagne, puis j'ai enchaîné les petits boulots pendant un an. Suite à ça j'ai passé une année en classe préparatoire aux écoles supérieures du paysage, à Montreuil en région parisienne. J'étais passionné par la photographie depuis plusieurs années donc en parallèle des concours d'entrée des écoles du paysage j'ai passé celui de l’École Nationale Supérieure de la Photographie à Arles où je suis actuellement en première année.

Bealondoner : Comment êtes-vous arrivé à faire de la photo?

Yannick Délen : En découvrant un réflex argentique chez mes parents, j'ai pris conscience de toutes les possibilités que la photographie pouvait offrir! A partir de là, ma pratique de la photographie a beaucoup évolué.

Bealondoner : Comment avez-vous eu l'idée de participer au Sony World Photography Awards?

Yannick Délen : Je connaissais déjà ce concours mais c'est un professeur de l'école qui nous a proposé d'y participer dans la section "Student Focus". Je veux profiter le plus possible des opportunités que l'école peut offrir.

Bealondoner : Que cela représente t-il pour vous de figurer parmi les finalistes?

Yannick Délen : Quelque chose d'assez inimaginable!

Bealondoner : Pouvez-vous nous expliquer l'histoire qui se cache derrière votre photo qui a été sélectionnée?

Yannick Délen : J'ai  décidé de faire avec ce que j'avais autour de moi pour créer une mise en scène; je voulais m'exprimer sur un comportement de la société actuelle et ses conséquences. J'ai utilisé un trépied pour pouvoir faire l'image simplement avec les lumières des écrans et une lumière éloignée pour les déchets.

Bealondoner : Avez-vous des projets futurs liés à la photo?

Yannick Délen : Bien sûr, je suis dans une école de photographie, j'ai des projets en cours et encore d'autres dans la tête!

Bealondoner : Quel serait la chose que l'on puisse vous souhaiter pour 2015?

Yannick Délen : Dans ce contexte, que répondre d'autre à part remporter la finale du concours!

A lire dans la même catégorie: Interview

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: