TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2016-07-05 06:51:47 | 1719 vues | 0 Commentaire

C’est la passion du bon vin, et du bio, qui a donné naissance à winecraft. On a rencontré Julien Manrique, un des fondateurs de winecraft à Londres. 

winecraft_vin_bio_a_londres.jpg

Julien Manrique (droite) au Netil Market. Credit photo: Bealondoner.

C’est en janvier 2016 que winecraft a vu le jour. Julien Manrique est l’homme derrière ce projet qui consiste à faire découvrir les meilleurs vins bios aux britanniques et notamment aux londoniens. C’est au lendemain du vote du referendum du Brexit que nous avons retrouvé Julien, à Broadway Market, là où quelques jours plutôt, il avait organisé pour la première fois une dégustation de ses vins, sous une pluie battante. Mais le moral reste bon malgré la météo peu clémente et l’incertitude qui plane à présent sur son pays d’adoption…

« Nous importons des vins bios ou biodynamiques de petits producteurs qui ne sont pas présents sur le marché local. Tous nos vins sont vendus en exclusivité sur notre site-wine-craft.co.uk-mais aussi tous les samedis au Netil Market. Nos prix sont abordables, la bouteille la plus chère que nous vendons sur le marché est à £17. »

explique Julien, originaire de la Loire, une contrée connue aussi pour ses vins.

Depuis 11 ans déjà, Julien a choisi Londres pour domicile. Journaliste radio à Paris, puis journaliste financier à la City, il finit par abandonner cette carrière pour devenir chef. Il travaille dans les cuisines les plus étoilées de Londres pour finalement rendre son tablier et se consacrer plutôt au négoce du vin. Un parcours inédit qui l’a poussé naturellement vers le monde du vin, sûrement un peu à cause de son passage à Bordeaux où il a étudié le journalisme et appris à apprécier son vin. 

C’est lors d’un salon du vin bio à Angers que Julien rencontre pour la première fois ce petit monde des producteurs de vin bio et biodynamique français. De ces rencontres, il va ensuite aller visiter leurs domaines et bien sûr goûter leurs vins. Il en repartira conquis, persuadé que ses trouvailles doivent être partagées avec un plus grand public.

« Tous les producteurs dont je vends le vin, je les connais personnellement et je sais comment ils travaillent. Je connais leurs domaines, leurs valeurs…Leurs vins leur ressemblent. C’est une affaire d’identité. Ils ne vendraient jamais une bouteille dont ils ne soient pas fiers à 100% »

Cette approche intellectuelle du vin, Julien la revendique haut et fort. On est loin des grands noms du monde viticole certes, mais la passion et la qualité demeurent les seules boussoles pour trouver le vin d’exception.

« Les vins que nous vendons sont respectueux de l’environnent, mais aussi des humains qui les font et de ceux qui les boivent. » 

Mais quelle différence existe-t-il entre les vins bios et biodynamiques ? 

Le vin biologique existe officiellement depuis 2012. Avant, il ne prenait en compte que la viticulture et non la vinification. Cette démarche oblige dorénavant à n’ajouter aucun traitement synthétique et d’insecticide dans les vignes et, depuis peu, propose à réduire (très légèrement) les intrants lors de la vinification. Par contre, elle autorise l’acidification, la désacidification, le traitement thermique, l’ajout de tanins, l’ajout de copeaux de bois, de soufre, les levures industrielles.

Vous ne trouverez rien de tout cela en revanche dans les vins choisis par Julien. Uniquement du jus de raisin fermeté, des levures naturelles et un peu de SO2 pour éviter l'oxydation. 

En ce qui concerne, les vins biodynamiques, ils poussent la démarche des vins bios encore plus loin. Les vignerons qui utilisent cette méthode essayent d’intensifier la vie du sol afin qu’il y ait un meilleur échange entre la terre et la plante. Pour cela, ils se servent de préparations à base de plantes afin d’aider la vigne à se renforcer et à mieux se développer. Ils utilisent aussi le calendrier lunaire afin que la plante, le sol et les influences lunaires se combinent au mieux. 

Voila qui est dit, mais si vous n’êtes toujours pas convaincus du bien fondé des vins bios ou biodynamiques, il ne vous reste qu’à venir les goûter, le samedi au Netil Market pendant cet été. Julien y tient un stand winecraft où vous pourrez acheter du vin au verre mais aussi simplement déguster ou emporter quelques bouteilles avec vous. Au menu 8 vins : deux rouges, deux blancs, deux rosés et deux vins pétillants. 

Infos : Pour en savoir plus sur winecraft, visitez leur site ici ou suivez-les sur Instagram et Twitter @wine_craft ou Facebook. 

A lire dans la même catégorie: Gastronomie

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: