TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2013-10-07 12:03:04 | 4757 vues | 0 Commentaire

Envie de garder la forme, tout en vous amusant ? Swedish Fit, c’est surement fait pour vous. Ces cours de gym suédoise, déjà bien connu des parisiennes, fait suer aussi les londoniennes depuis plus de deux ans. On a testé pour vous. Récit.

swedish_fit_a_londres.jpg

Quand on n’est pas sportif, comme moi, il est toujours un peu difficile de trouver la motivation nécessaire pour se remuer le popotin et aller faire de l’exercice. Parmi toutes les activités sportives à disposition sur Londres, et elles sont légions, rien jusqu'à présent n’avait réellement éveillé mon attention. Courir dans un parc ? Il pleut tout le temps. La piscine ? C’est plein de microbes. Bref, je gardais donc mes chaussures de sports, bien à l’ abri, au fond de mon placard.

Et puis quand on est journaliste, on doit parfois faire des écarts et faire des choses qu’on ne ferait pas, sans y être obligée. Conscience professionnelle oblige. C’est un peu comme cela que j’ai fait la découverte de Swedish Fit, malgré moi.

La gym suédoise s’exporte à Londres

Depuis avril 2011, Swedish Fit propose des cours de gymnastique suédoise dans la capitale britannique. Avant cela, cette association française basée à Paris, proposait ses cours sur Paris à des françaises devenues adeptes de cette gym, avant tout fun et ludique.

Remboursée par la Sécu Suédoise

En 1978, Johan Holmsater créa la gym suédoise en s’aidant des conseils avisés de kinésithérapeutes et de  médecins. Il a voulu créer une série d’exercices physiques mêlant gymnastique, santé et bien être. Le but de cette gymnastique est de faire de l’exercice, certes, mais en prenant du plaisir.

Très vite, cette discipline fait des émules chez nos amis suédois et près de 500 000 adeptes se retrouvent régulièrement pour suer ensemble. Face au succès de cette discipline et son bien fondé, la gym suédoise devient remboursée par la sécurité sociale suédoise.

C’est en 1993 que Claude et Lena Coury exportent ce concept de gym suédoise en France et notamment à Paris. Au départ, seuls quelques expats scandinaves et leurs amis parisiens participaient à ces cours, puis le bouche à oreille a fait le reste. Maintenant, Swedish Fit est devenue une affaire de famille, les enfants de Claude et Lena ayant repris le flambeau. L’association dispense aujourd’hui ses cours de gym suédoise au Canada, en Suisse, en France et au Royaume Uni.

Les cours

Avec 10 cours par semaine à Londres, Swedish Fit et son équipe franco-suédoise de 15 monitrices et hôtesses, vous attendent dans trois salles de sports différentes, ISTD2 sur Old Street, Soho Parish School sur Archer Street et au Seymour Leisure Center sur Seymour Place.

Ce soir-là, j’ai choisi d’assister au cours d’Isabelle Ortiz à Old street. Pour participer, pas besoin de s’inscrire au préalable, il suffit de venir à l’heure, 19h30 pour ce cours, avec une paire de bonnes chaussures de sport et des vêtements de sports confortables.

Le cours se déroule en musique pendant une heure. Les participantes se mettent en cercle autour de la monitrice du jour, Isabelle, jeune parisienne fraichement débarquée à Londres.

On commence par une séance d’échauffement avec de la cardio douce. Puis s’en suivent différentes étapes : musculations, équilibre, oxygénation, récupération, étirements et relaxation.

Ce qui est marquant pendant le cours, c’est la chorégraphie qui fait partie des exercices de gym. On a plus l’impression de danser que de faire du sport, même si on sent bien chaque muscle de son corps travailler.

Au départ, il faut avouer que je me suis un peu mélangée les pinceaux dans les mouvements de bras et de jambes, n’étant pas une danseuse dans l’âme, encore moins qu’une sportive. Mais il faut avouer que c’est beaucoup plus drôle de faire du sport en musique et en dansant qu’en se regardant suer dans une salle de sport !

« Ce qui est bien avec la gym suédoise c’est que tout le monde peut en faire, que l’on soit sportif ou pas. Cela aide à se sentir bien dans son corps. Dans les cours, on essaye de faire travailler tous les muscles, sans trop forcer. » explique Isabelle, qui est devenue monitrice de gym suédoise à Paris, et continue son activité, ici, à Londres.

Pour devenir monitrice, il faut suivre un stage de formation de cinq jours au cours duquel elles reçoivent des notions d’anatomie avec un ostéopathe mais aussi un cours aux premiers secours avec le PSC1. Rien n’est laissé au hasard, même si ces monitrices ne sont pas, à proprement parlé, des professeurs de sport professionnelles. Elles sont toutes bénévoles et font de la gym suédoise pour le plaisir.

Julie, jeune française avec un poste important dans la publicité et le marketing à Londres est, quand à  elle, hôtesse pour Swedish Fit, l’étape avant de devenir monitrice. Elle accompagne les participantes tout le long du cours et vérifie si tout le monde va bien. Les petits bobos genres claquages ou étourdissements peuvent toujours arriver, Julie surveille la bonne marche du cours.

« Je dois avouer que la gym suédoise a changé ma vie. Je travaille beaucoup et j pour moi, participer à ces cours m’a permis de me vider la tête après mes longues journées de travail. Je prends plaisir à me défouler pendant les cours et je me sens beaucoup mieux dans mon corps. » explique Julie, devenue une habituée des cours.

Alors, qu’attendez-vous pour retrouver Julie, Isabelle ou Jasmine pour un cours de gym suédoise ? En tous cas, moi j’y retourne !

Infos : Swedish Fit, £5 par session. £40 pour dix leçons. Horaires des cours sur leur page Facebook ou sur le site de Swedish Fit.

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: