TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2016-04-21 15:15:09 | 23704 vues | 0 Commentaire

Nouvelle exposition au British Museum sur l’histoire fascinante de la Sicile, terre multiculturelle, qui fut un temps le lieu le plus influent d’Europe. Visite guidée.

sicily_british_museum.jpg

Crédit photo : Anaïs Doulut

La Sicile ne s’arrête pas ses plages, ses citronniers et autres beaux paysages de vacances. Des siècles auparavant, l’île était l’un des lieux les plus influents et prisés d’Europe. Sa position stratégique, au centre de la Méditerranée et ses terres fertiles en ont fait l’attraction pour tous les peuples voisins. C’est ainsi que la Sicile fut gouvernée par les Grecs, les Romains, les Musulmans ou encore les Normands, chacun imposant sa culture, ses coutumes et sa religion. Ce mélange lui donna une identité propre et unique, qui ne se retrouvera nulle part ailleurs.

sicily_landscape.jpg

L’exposition vous dévoile la diversité artistique et architecturale de l’île en vous exposant plus de 200 objets, des sculptures et décorations de temples grecs aux mosaïques et tapisseries normandes. La Sicile était donc une terre de cohabitation et ce depuis l’arrivée des Grec, en -734 avant Jésus Christ. Des milliers d’années de mélange culturel et de savoir qui ont permis à l’île de concurrencer les superpuissances Méditerranéennes.  Bien que la visite nous fait voyage depuis l’arrivée des premiers habitants, avant les Grecs, jusqu’au déclin de l’île, lors de la Renaissance Italienne, l’exposition se centre sur les deux grandes époques de celle-ci : sa colonisation par les Grecs, au 7e siècle avant J-C et sa prospérité entre le 11e et 13e siècle, sous le règne des Normands. 

sicily_monnaie.jpg

L’arrivée des Grecs a permis à la Sicile de se politiser et de se moderniser. C’est ici que les premières monnaies apparurent, développant ainsi le commerce et créant des liens entre les multiples colons déjà présents sur l’île. La construction de temples s’est multipliée, aux dimensions colossales, concourant parfois même ceux de la Grèce antique. Mais après des années de guerre en raison des partages des terres, la Sicile passa sous gouvernance romaine, byzantine et arabe, avant de finir entre les mains des Normands.

sicily_langage.jpg

Venu du nord de la France, c’est sous leur règne que la Sicile connu son âge d’or. Prospère et influente, elle était un lieu de tolérance et de coexistence, où juifs, musulmans, chrétiens et orthodoxes étaient libres de pratiquer leur religion. Les villes devinrent également multilinguistiques, puisque l’on retrouve livres et inscriptions écrits en différentes langues (latin, grec, arabe et hébreux). Un nouvel art est né de ce mélange de culture et se retrouve notamment dans la Chapelle Palatine, à Palerme, où le sublime plafond en murqanas a été recréé. 

sicily_palatine.jpg

L’exposition est un magnifique voyage à travers les paysages et l’histoire fascinante de cette île qui fut pendant des siècles un lieu envié par toute l’Europe. Son climat multiculturel a favorisé innovations scientifiques et créations artistiques, inspirant de nombreux artistes, philosophes et mathématiciens de l’époque. Une visite qui vaut le détour.

Infos : Tickets £10. Du 21 avril au 14 août au British Museum, Great Russell Street, WC1B 3DG. Réservations ici

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: