The Play That Goes Wrong at the Duchess Theatre
Par nadege | 2016-11-21 16:52:00 | 2509 vues | 0 Commentaire

C’est à Kensington que le nouveau Design Museum ouvre ses portes à partir du 24 novembre. On l’a visité avant tout le monde…

design_museum_kensington_2.jpg

C’est le début d’une nouvelle ère qui commence pour le Design Museum de Londres. Installé à Shad Thames, dans un ancien entrepôt à banane depuis 1989, c’est dans un bâtiment moderniste des années 60 que le nouveau Design Museum prend ses nouveaux quartiers, dans le quartier de Kensington.

design_museum_kensington_4.jpg

C’est à l’architecte John Pawson que les travaux de réfection d’un montant de £4.9 millions de ce bâtiment ont été confiés pour créer un espace prompt à accueillir les expositions de Design, comme design maker user-expo permanente- et fear of love-reactions to a complex word mais aussi un restaurant avec vue sur Holland Park, une boutique, des archives, un auditorium, des studios, une bibliothèque et des espaces dédies à la recherche sur le design.

Avec un espace qui triple ses dimensions par rapport à celui occupé sur les bords de la Tamise, le nouveau Design Museum attend prés de 650 000 visiteurs pour sa première année d’ouverture au public.

design_museum_kensington_3.jpg

Situé à deux pas d’Holland Park, le nouveau Design Museum ouvre ses portes le 24 novembre. Un grand hall d’entrée baigné de lumière, des courbes modernes et un escalier fonctionnel donnent un certain caractère à ce qui devrait devenir une des Mecque du design international.

design_museum_kensington_5.jpg

Fear and love-reactions to a complex world, tout d’abord, est une installation d’envergure qui réunit 11 designers mondialement reconnus-OMA, Hussein Chalayan, Kenya Hara, Neri Oxman- qui ont crée spécialement une œuvre pour l’inauguration de ce nouveau lieu tout en donnant leur interprétation des temps présents.Du robot nomme Minus par Madeline Gannon qui est capable de sentir la présence d’humain et de réagir, aux lunettes et ceinture qui détectent les émotions de ceux qui les portent d’Hussein Chalayan, Fear and Love est une exposition multidisciplinaire qui couvre les peurs et attentes du futur de l’humanité à l’heure du digital.

A voir également, designer maker user, l’exposition permanente et gratuite du musée dédiée au design contemporain ainsi qu’à l’architecture. C’est à travers 1000 objets du quotidien que cette expo retrace l’histoire du design contemporain depuis le 20eme siècle. Un train du tube de Londres, un fusil AK47 ou une paire d’escarpins de Louboutin, tous ces objets racontent l’évolution du design et de la forme des objets que l’on utilise tous les jours, sans plus vraiment les voir.

design_museum_kensington_1.jpg

Credit photos: Bealondoner. 

Du sac bleu d’Ikea, en passant par le signe Underground, à une paire de baskets Addidas, 200 objets venus de 25 pays ont été choisi par le public pour parler de l’histoire du design du 20eme siècle. Ces objets disposés sur le mur d’entrée ancrent l’histoire du design dans le quotidien. 

Passionnés de design et d’architecture sont invités à venir découvrir l’architecture de ce nouveau haut lieu du design à Londres pendant les deux jours portes ouvertes du 25 au 27 novembre avec des ateliers et visites guidées dans les nouveaux locaux du Design Museum. 

Infos : Design Museum 224 - 238 Kensington High Street, Londres, W8 6AG. Ouvert tous les jours de 10h à 17h45. 

A lire dans la même catégorie: News

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: