TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2016-02-10 11:25:41 | 1338 vues | 0 Commentaire

La Dulwich Picture Gallery rend hommage à l’un plus grand peintre néoromantique du XXe siècle, Nikolai Astrup. Sa spécialité : les paysages et leurs ambiances. Des tableaux qui vous transportent directement dans la Norvège profonde des années 1900. Une exposition sublime à découvrir.

bnfrie.jpg

Né en 1880 à Jolster, en Norvège, Nikolai Astrup deviendra l’un des plus grands artiste peintre de sa génération et un véritable innovateur dans le domaine de la gravure. Spécialisé dans la peinture à l’huile, Astrup capture dans ses œuvres l’ambiance changeante des paysages. Un ciel orageux, un coucher de soleil rosé, une journée de printemps… Et toujours de façon très subtile, telles de véritables photographies. Pour ses tableaux, il s’est inspiré des décors qui ont marqué sa vie, depuis son enfance, les étendues verdoyantes de la Norvège.

okok.jpg

Dans la première salle, une dizaine d’œuvres nous présente une pièce dominante et récurrente dans les peintures d’Astrup : le presbytère de son père où il a grandi. Mis bout à bout, c’est un quasi 360° que nous offre l’artiste. C’est aussi là l’une de ses particularité, peindre plusieurs fois la même chose, sous des angles différents et pourtant un tableau unique et époustouflant à chaque fois. 

ok.jpg

L’exposition continue de façon chronologique, où l’on peut ainsi découvrir les évolutions de technique d’Astrup et comment ses voyages à Paris et à Berlin ont influencé son travail : les couleurs vives sont plus présentes, les personnages plus détaillés, certains paysages adoptent un style « japonisant »… Différents mais toujours aussi beau et précis. En effet, le peintre a un vrai sens du détail et de la subtilité. 

okokok.jpg

Ses tableaux, il faut d’abord en prendre plein les yeux en les regardants dans sa globalité. Puis, prendre le temps de les observer quelques minutes. Vous y découvrirez alors des petits détails comme des formes humaines cachées dans les montages ou des personnages dans le fond et apprécierez aussi toute sa maîtrise des tons de verts. 

okokokok.jpg

Dans cette exposition on ne regarde pas seulement des peintures, on découvre la vie de son artiste, « un peintre naïf » comme il se disait lui-même, à travers 120 tableaux, gravures et photos d’archives. Un audio-guide vous est proposé et ça vaut le coup d’en savoir un peu plus sur l’histoire de ces œuvres, leur sens, leur détail, l’histoire qui se cache derrière… C’est un très beau voyage qui vous attend.

Infos : Tickets £12.50. Du 5 février au 15 mai, tous les jours de 10h à 17h à la Dulwich Picture Gallery. Réservations ici

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: