TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2016-02-01 15:21:34 | 1869 vues | 0 Commentaire

Découvrir le monde, c’est son truc. Pour ses études de langues, Lina n’a pas hésité une seconde à quitter son île : La Réunion. Rencontre avec cette jeune fille qui vit Londres à fond et qui s’y épanouie depuis plus d’un an. 

lina_ok.jpg

Lina a 19 ans et étudie les langues et relations internationales à l’Université de Greenwich. Et les langues étrangères, elle adore ça. Au total, elle en maîtrise cinq, le français, l’anglais, le chinois, l’italien et l’espagnol. Quant aux voyages, elle a déjà posé les pieds sur tous les continents : de l’Australie au Canada, en passant par la Finlande, l’Afrique du Sud, les Émirats-Arabes ou encore la Thaïlande. 

« J’ai compris très tôt que pour voyager il fallait parler anglais. Ma grand-mère l’enseignant, je lisais ses cours le soir quand elle venait. En grandissant, je me sentais toujours bien dans ses cours là. Et puis je me suis mise au Chinois, puis l’Italien et ainsi de suite. J’ai toujours envie d’en apprendre plus, j’ai même essayé d’apprendre le russe toute seule. Autant dire que ça n’a pas donné grand-chose pour le moment ! »

S’installer à Londres, ce n’était pas son premier choix. Après son bac, elle a d’abord tenté la Sorbonne de Paris et quand sa candidature n’a pas été retenue, elle s’est dit qu’il était donc temps de partir. 

« J’ai prospecté un peu partout, aux États-Unis, ici… Et Greenwich m’a dit ok. J’ai donc fait mes cartons et direction Londres. C’est une ville que je connaissais déjà un peu car j’y avais fait plusieurs colos plus jeune. Mais évidemment, tout est différent de ce que je connaissais. À commencer par la fac. Je n’ai que dix heures de cours par semaine ! On a pas mal de travail à faire à côté mais ici, les cours vont à l’essentiel, il n’y a pas de superflu. On t’enseigne ce que tu es venu apprendre. Du coup, il y a un bon équilibre université et vie personnelle. »

Depuis son arrivée ici, Lina profite pleinement de la vie londonienne et touche à tout : cheerleading, hôtesse de salon, pole dance, relations presse à la Fashion-week…  

« De base, je suis quelqu’un de timide et qui n’aime pas le sport. Mais ici tout me motive. Vivre dans un nouvel environnement me pousse à faire plein de chose. Ce dont je suis le plus fière, c’est d’avoir osé la Fashion-week. Ça n’a aucun rapport avec mes cours mais j’ai toujours aimé la mode. Alors l’été dernier, j’ai envoyé des e-mails à tous les agents de relations presse des créateurs pour savoir s’ils avaient besoin de monde, sans trop d’espérance. J’ai eu une réponse cinq jours avant le lancement et ça a été l’une de mes meilleures expériences. Surtout que grâce à ça, je pars pour celle de Paris à la saison prochaine. Un rêve qui se réalise à partir de rien. »

Après son diplôme, Lina vise une année en Italie ou aux États-Unis. Ou peut-être bien rester encore un peu ici.

« J’adore cette ville. Même après plus d’un an, je continue à m’émerveiller et ça je ne m’en lasserai jamais. Il y a tellement de choses différentes à faire, c’est hyper cosmopolite, les gens sont accueillants, culturellement on s’éclate entre les musées, les concerts… il y en a pour tous les goûts. Et puis quand on dit qu’ici tout est possible, c’est vrai, il suffit d’oser. Malgré tout, venir ici ça se prépare, surtout financièrement. Mais à part ça, je ne vois pas comment Londres pourrait déplaire à quelqu’un. »

Bilan : une réussite pour notre Réunionnaise qui se dit complétement épanouie depuis qu’elle vit ici. Et n’hésitez pas à aller faire un petit tour sur son blog ici, pour suivre ses aventures londoniennes… En anglais !

A lire dans la même catégorie: Portraits

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: