TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2016-01-22 15:58:58 | 2226 vues | 0 Commentaire

Il a quitté Paris il y a sept mois pour évoluer dans sa carrière. Aujourd’hui, Lamphane travaille dans l’un des plus prestigieux salons de coiffure londonien, Michael Van Clarke. Rencontre avec ce frenchy, pour qui Londres a été un véritable coup de cœur. 

lamphane_ok.jpg

Lamphane est coiffeur et a 34 ans. Originaire de Paris, son envie de voyager lui vient en partie de ses amis qui avaient déjà tenté l’aventure londonienne. 

« À Paris je travaillais depuis huit ans chez Dessange. Mais je suis arrivé à un moment où je sentais que je stagnais. J’avais des amis qui étaient venu à Londres et leur carrière avait explosé. Du coup je n’ai pas hésité. J’ai la chance de faire un métier où l’on peut faire le tour du monde tant que l’on a une paire de ciseaux dans la valise. »  

Comme beaucoup, Lamphane a choisi Londres pour sa proximité et surtout, pour sa réputation comme la ville où tout est possible. Dès son arrivée, c’est un véritable coup de cœur pour notre parisien. 

« Ce qui m’a frappé en premier c’est la mentalité des gens, ils sont beaucoup plus accessibles et t’accueillent toujours très bien. Le cliché « les français râlent tout le temps » c’est malheureusement bien vrai ! Mais ça on ne s’en rend compte qu’une fois qu’on est parti. On sent aussi le côté multiculturel, à Paris tout le monde se copie, se juge sur l’apparence. Ici quand on croise quelqu’un avec les cheveux vert c’est totalement normal. Et puis Londres est une ville pleine d’opportunités et où l’on ne te met pas de barrières. Tu peux tout faire du moment que tu en as la volonté.»

Arrivé ici en juin, son parcours londonien ne compte pas un seul faux pas. Pour cause : une bonne étoile et de la préparation.

« Je pensais à voyager depuis un petit moment, du coup j’avais pas mal mis de côté. Paris c’est cher mais à côté de Londres, ça n’a rien à voir ! J’avais aussi fait des petites recherches sur les salons qu’il y avait ici et noté les adresses. J’ai eu de la chance car je n’ai aucuns soucis en arrivant ici. J’ai trouvé un logement à Shoreditch, un coin que j’adore et comme je travaille dans un secteur plutôt facile, j’ai été embauché ici quelques semaines après mon arrivé. Mon seul regret ? Ne pas l’avoir fait plus tôt. »

Et dans ce salon situé dans les beaux quartiers de l’ouest, à Marylebone, les célébrités ne se font pas rares. Il y a quelques semaines de ça, est passé entre les mains de Lamphane… Orlando Bloom. Mais c’est dans l’est de Londres que notre parisien se sent le mieux. 

« L’ouest c’est très beau, y’a pas à dire. Mais l’est il y a ce truc qui fait que c’est hyper vivant, il a toujours pleins de choses à faire. Londres est une ville qui bouge très vite mais c’est dans l’est que ça bouge le plus. »

Quels sont tes endroits favoris ici ?

« J’aime beaucoup Shoreditch, c’est hyper trendy et ça bouge beaucoup. Ensuite Camden, pour tous ses petits restos, j’adore aller y grignoter. D’ailleurs quand des amis viennent je les emmène obligatoirement là-bas. Il y a aussi Richmond Park, c’est très apaisant et c’est super beau, la Somerset House aussi, je ne sais pas vraiment pourquoi mais je trouve cet endroit magnifique. Et puis les rooftops. J’ai hâte que les beaux jours reviennent rien que pour ça.»

S’acclimater à Londres n’a pas été un problème pour notre coiffeur. En quelques mois, il se sentait déjà comme chez lui. 

« Je suis retourné à Paris pour Noël et quand je suis rentré à Londres j’étais content. Ici, je me sens chez moi. J’ai mes habitudes, je suis devenu pote avec le serveur de mon café, il y a une vraie connexion avec les gens que je trouve plus difficile en France. Et puis il y a tellement de choses à faire ici, à commencer par tout reconstruire, que tu n’as pas le temps de penser à ce qui te manque. Et si jamais vous avez vraiment le mal du pays, il y a des petits restaurants français partout. »

Quand on vit ici depuis sept mois, comment on occupe ses week-ends ?

« Et bien même après sept mois, j’ai toujours l’impression d’être un touriste ! Je me balade beaucoup. Ce que je préfère c’est me perdre dans un quartier, littéralement. C’est comme ça que l’on fait les meilleures découvertes. »

Un conseil pour ceux qui hésiteraient à venir ?

« N’hésitez pas. Si vous avez la volonté et l’envie de construire quelque chose sautez les yeux fermés –mais- préparez un minimum et tout se fera tout seul. Et puis regardez à droite en premier avant de traverser ! Quoi qu’il arrive c’est une vraie leçon de vie, ça nous apprend à relativiser pleins de choses. Aujourd’hui j’ai l’impression d’être plus cool, plus posé, cette mentalité anglaise m’a changé, je l’avoue. »

En résumé, Londres est une vraie réussite pour notre coiffeur qui ne souhaite qu’une chose pour la suite : continuer à faire ce qui lui plaît.

A lire dans la même catégorie: Portraits

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: