TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2015-12-14 17:23:12 | 1802 vues | 0 Commentaire

Son voyage à Londres, Julie le préparait depuis deux ans. Il y a quelques mois, elle a enfin posé ses valises dans cette ville qui lui plaisait tant. Rencontre avec cette jeune toulousaine, qui n’est pas à sa première expérience à l’étranger.

julie.jpg

Crédit photo : Anaïs Doulut

La semaine dernière nous avions fait le portrait le Lucien, qui est venu s’installer à Londres après ses études, accompagné de son amoureuse : Julie ! Tous deux ont un parcours professionnel similaire, ils sortent de leurs études de managements, où ils se sont rencontrés, et aspirent à travailler dans l’évènementiel ou le marketing. Mais si Londres était une grande première pour notre Limougeaud, Julie, elle, est une habituée des grandes villes.

« J’ai vécu quelques temps à Montréal et c’était super. Mais je voulais revivre une expérience sur du long terme, se poser plus longtemps. Londres m’attirait depuis un petit moment. J’aime les grandes villes mais où l’on n’étouffe pas. Et ça correspondait très bien. Il y a des parcs partout, les différents quartiers qui donnent l’impression d’être ailleurs... Ca a vraiment du charme. »

Malgré la mésaventure d’arrivée avec le logement, elle a très vite trouvé ses marques.

« Ici, quand tu es motivée, en deux temps trois mouvements tu trouves un petit job. J’ai fait deux ou trois entretiens et j’ai eu mon poste de "nanny". C’est très répandu ici et je dois avouer que c’est un super travail. »

Pendant son temps libre, Julie aime sillonner les rues de Londres. Car l’avantage de la capitale, c’est que chaque quartier à son propre charme et ses petits coins qui valent le détour.

« Il y a trop de choses à faire ici. On a évidemment commencé par les sites touristiques mais en se baladant un peu autour sans trop d’itinéraire, on tombe sur des endroits tout mignons. J’aime aller courir aussi. Et à Londres ce n’est pas les parcs qui manquent.»

Son endroit préféré ? Soho. Ses illuminations, Piccadilly Circus, Leicester Square... "Le mini New-York" comme le surnomme notre Toulousaine.

Qu’est-ce qui t’as le plus marqué en arrivant ici ? 

« C’est vivant tout le temps. Par exemple, il n’y a plus la question de "comment je vais bien pouvoir occuper mon dimanche ?", tu sors, tu te croirais en semaine. C’est une ville qui ne dort jamais, la fête ça ne manque non plus ici ! Il faut juste s’habituer à leur rythme. Donc sortez tôt ! »

Un autre conseil ?

« Au début, tu as énormément de petits aléas, c’est normal. Mais après, tout roule. Il suffit de se jeter dans le bain. Avant de partir, je me posais plein de questions et à quelques mois du départ j’étais presque prête à annuler. Et puis il faut se dire que Londres ce n’est pas très loin, s’il y a quoi que ce soit, tu peux rentrer facilement. »

Pour le moment, le couple prévoit de rentrer en France après un an. Mais si une opportunité se présente dans leur domaine, il se pourrait bien que l’aventure d’Outre-Manche se poursuive. Les aléas de la vie londonienne nous le diront.

A lire dans la même catégorie: Portraits

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: