TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par elise | 2014-05-27 13:07:40 | 4566 vues | 0 Commentaire

Comme beaucoup d’expatriés Français de Londres, Emilie travaille dans la gastronomie. Sa spécialité n’est cependant pas culinaire : la jeune femme est la manager du NAC (North Audley Cantine), un restaurant Français situé non loin de Bond Street et de Marble Arch. Fraîchement débarquée de la Pâtisserie Cyril Lignac à Paris, Emilie a quitté la France pour venir travailler dans ce restaurant jeune et dynamique. Rencontre

les_petits_nouveaux_à_londres,_emilie_2.jpg

Crédit photo: Elise Dherbomez

Emilie est diplômée de l’Institut Paul Bocuse de Lyon, où elle a étudié le management international de l’hôtellerie et de la restauration. Pendant trois ans, la jeune femme a partagé son temps entre les cours dispensés en France et les stages à l’étranger, notamment à Shanghai et au Bahreïn, petit pays insulaire d’Arabie. Recrutée par le NAC via le réseau interne de l’Institut, Emilie y a retrouvé d’anciens camarades d’école.

« L’équipe est jeune, il y a beaucoup de Français même si ce n’est pas un critère de sélection. Nous souhaitons surtout garder un esprit jeune et dynamique. Ce restaurant c’est comme une petite famille. Ça n’a pas été facile d’arriver au milieu d’une équipe en place, mais tout le monde m’a très bien accueilli. »

Le restaurant a ouvert ses portes en septembre dernier. Emilie elle, est arrivée sur Londres début avril. Il a donc fallu que la Française s’adapte à ce nouvel environnement, apprenne à connaître ses collègues et suive quelques semaines de pratique en cuisine.

« Si je n’ai jamais effectué le boulot du plongeur avant, je ne peux pas lui dire comment s’organiser. Etre une bonne RH c’est avant tout connaître les conditions de travail des personnes que l’on dirige. »

Si Emilie est « la petite dernière » du NAC, elle n’en est pas moins impliquée dans la réussite du restaurant dont elle salue le concept.

« Ce lieu doit être connu parce ce qu’il est vraiment sympa. Ambiance à la New Yorkaise, une carte renouvelée assez souvent, et un concept peu commun d’assiettes à partager. Tous les plats arrivent en même temps sur la table et chacun peut picorer comme il en a envie. Ce qui est inédit c’est que les produits proposés sont de grande qualité, nous ne servons que de la fine gastronomie. Cette idée de partage fait du NAC un lieu convivial et chaleureux. »

Cet emploi à Londres, Emilie le qualifie de « belle opportunité ». La Grande-Bretagne n’était certes pas sa destination fétiche, mais la Française en apprécie de plus en plus la capitale.

« J’aime son côté multiculturel, ce melting pot si enrichissant. A Londres il est très facile et naturel de retrouver côte à côte au comptoir le cadre avec son attaché caisse et l’homme qui dix minutes plus tôt construisait un mur. En France ces deux là ne discuteraient pas ensemble. Ici tout est possible. En plus c’est très beau et il y a beaucoup de choses à faire. Je suis là depuis deux mois déjà, ça passe trop vite ! »

Pendant ses congés, Emilie part à la découverte de Londres. Elle nous livre ainsi le top 3 de ses endroits préférés :

  • Covent Garden, convivial et animé. Son plus : « On peut y manger à tout heure ».
  • South Kensington, pour ses boutiques et restaurants.
  • Camden market, « J’aime beaucoup le street food ».

C’est avec Damien, le sous-chef du NAC qu’Emilie parcours la ville. Lors de notre rencontre, celui-ci nous a apporté l’une de ces créations, un plat frais et original à base de diverses betteraves. Une petite révolution pour nos papilles. N’hésitez pas à leur passer le bonjour au 41 N Audley St, London W1K 6ZP.

A lire dans la même catégorie: Portraits

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: