TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par leslie | 2013-03-13 14:32:42 | 5421 vues | 0 Commentaire

Partie 3 : les charges locatives

 1000041588.[6].jpg

Le système des charges locatives n’est pas le même en France et au Royaume-Uni. Souvent comptées en supplément du loyer sur le sol britannique, elles sont à l’avantage du locataire qui paye uniquement ce qu’il consomme. Explications.

Exit les charges de copropriété liées au nettoyage et à l’entretien des parties communes ! En Angleterre, ces taxes incombent au propriétaire. Le locataire, lui, ne paye que les services rendus, à savoir la « council tax » (qui correspond en gros à notre taxe d’habitation) et les fournisseurs d’énergie.

Les fournisseurs d’énergie

« e-on », « British gas », « npower », « scottishpower », « EDF », « Southern Electric », « Atlantic », « The co-operative energy », « Thames Water », ... La liste des fournisseurs d’électricité, de gaz et d’eau est longue à Londres. Si tous ne couvrent pas toutes les zones de la capitale britannique, il est d’usage d’en trouver au moins deux ou trois pour un même domicile.

Le montant de leurs prestations étant variable, rien ne vous empêche de les mettre en compétition. Rien, sauf votre propriétaire. Pour changer de fournisseur, vous devez en effet faire une demande à votre « landlord » au préalable et obtenir un accord écrit. Tout comme vous devez lui demander la liste des fournisseurs utilisés au moment de souscrire un contrat avec chacun d’eux.

Le coût moyen                                           

Il existe de nombreux sites pour comparer les prix des fournisseurs parmi lesquels « Moneysupermarket », « uswitch » et « thisismoney ». Si les différences tarifaires peuvent paraitre conséquentes, sachez toutefois qu’il existe un régulateur de prix nommé « ofgem », que doivent suivre les fournisseurs.

Pour vous faire une idée, sachez qu’un ménage consomme en moyenne 3.300 kWh d'électricité et 20.500 kWh de gaz par an. Ce qui signifie une dépense d’environ £100 par mois, selon le site « electricityprices.org.uk ». Des frais auxquels viendront s’ajouter l’eau froide et, bien souvent, la licence TV (£145.50) et la souscription à l’Internet haut-débit (à partir de £20 par mois en moyenne en fonction des prestations).

logo_century_21.jpg

Leslie Cottenceau, Journaliste, Agent Immobilier et Chasseuse de biens.

En partenariat avec Century 21.

crop_1000041588.[6].jpg

1000041588.[6].jpg

A lire dans la même catégorie: Immobilier

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: