TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par anais | 2016-01-05 13:17:08 | 2663 vues | 0 Commentaire

Il y a quelques mois Mathieu Poulain lançait sa marque de vin en tube. Mais pas n’importe quels vins, ici, c’est principalement des grands crus. Un bon moyen de goûter de bons vins sans se ruiner. Nous l’avons rencontré pour en savoir un peu plus sur ce concept peu ordinaire.

wine_ok.jpg

Mathieu a 27 ans et vit à Londres depuis quatre ans. Nous le retrouvons au bar du Corinthia Hotel, un établissement cinq étoiles, sa cible principale. Car oui, rassurez-vous, le vin en tube n’a pas pour vocation de se commercialiser dans tous les Tesco de Londres mais dans les grands hôtels et restaurants de la capitale. 

« Le problème dans les bars, c’est qu’ils ouvrent une bouteille pour un ou deux verres seulement et qu’ils doivent la jeter lorsqu’elle n’est pas finie assez vite. D’un, c’est franchement dommage de jeter du bon vin et c’est surtout beaucoup de perte pour eux. Avec les tubes ils pourront servir au verre, puisqu’un seul correspond à 10 cl. »

Explique ce Lyonnais d’origine. Si le marché du luxe est son premier client, Mathieu a aussi lancé son site web pour le grand public. Vous avez donc la possibilité d’acheter vos tubes à l’unité. Au menu : Château Saint-Marc, Chablis premier cru, Château Saint-Roch, Château Paloumey… Soit huit grands vins qui sont vendus entre £4 et £7.

wine_2.jpg

Vous sont aussi proposés deux box qui se composent de trois grands vins. La « Tour de France » regroupe un rouge, un rosé et un blanc qui vous emmèneront en Provence, dans la Loire et dans le Rhône. Quant à la « Perles d’Aquitaine », elle vous fera découvrir les meilleurs Bordeaux. 

Le concept du vin en tube, d’où ça vient ?

« De France. C’est une entreprise bordelaise, WIT, qui a créé la machine qui entube. L’idée vient d’un œnologue qui entubait ses vins pour envoyer ses échantillons plus facilement aux cavistes et restaurateurs. J’ai adoré ce concept. Je donc repris l’idée des tubes et l’ai transposé à mon domaine qui est l’hôtellerie. »

wine_3.jpg

Mais il faut l’avouer, nous, français, sommes un peu frileux quant aux nouveautés dans le monde du vin. On aime notre bouteille en verre et son bouchon en liège. Alors lorsque nous entendons parler de vin en tube, on rit, un peu sceptique. C’est aussi pourquoi Mathieu s’est lancé sur le marché anglais. 

« En France, on est très traditionnel. Il est assez difficile d’innover dans ce domaine. Les anglais ont moins d’aprioris du coup ce n’ai pas la même approche. Mais le concept est très apprécier, je n’ai pour l’instant que de bon retour. Et puis Londres est connue pour être la ville où tout est possible ! »

Quoi de prévu pour la suite ?

« Pour l’instant je me concentre sur Londres et une fois une base solide, je vise l’étranger. J’ai quelques contacts avec le Brésil par exemple. Je commence aussi à développer le concept aux alcools forts. Et l’idée ultime serait d’ouvrir une boutique dans l’esprit Nespresso, où les gens viennent et font leur propre sélection. Ce n’est que le début mais je m’y donne à 300% »

vin_3.jpg

Une fois le concept expliqué et les tubes passé en main, on est vite séduit. Non seulement le packaging est super mais l’idée de pouvoir savourer de grands vins français pour quelques Livres l’est encore plus. Et si vous vous posez la question : même en tube et sans bouchon, le vin se conserve très bien pendant 2 à 3 ans.

Alors pour goûter des grands crus sans se ruiner, pour un pique-nique entre amis ou pour une cession dégustation, vous avez à présent la bonne adresse ! Rendez-vous sur www.mathieupoulain.com pour découvrir toute la sélection de vins. Et les box peuvent même être faites sur-mesure. Que demander de plus ? 

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: