TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2011-06-18 09:39:51 | 2778 vues | 0 Commentaire

Ah, les vacances en France! Quand on est expatrié à Londres, il fait toujours bon revenir de temps en temps au bercail, retrouver sa famille, ses amis, son terroir.

Après des mois d'hiver londonien, de pluie, de métro, boulot, dodo, j'avais décidé de rentrer me ressourcer sur mes terres natales à Bordeaux. Après, une semaine de farniente, d'apéros, de gavage de fois gras et autres magrets de canards, le temps fut venu de repartir vers les rives de la perfide Albion.

Prévoyante, avant mon départ, je me rends chez le caviste de ma soeur, barrière Saint Genès, La cave à part. Là, Martin, l'hôte de ces lieux, me c

onseille afin que je puisse repartir la valise pleine de belles bouteilles de vin. Mon choix se porte rationnellement sur un bordeaux rouge et un vin blanc. Heureuse de mes emplettes, après avoir descendu une belle bouteille de Pouilly Fumé pour la route, je pars donc faire mes baggages.

Là, je me rends vite compte que j'ai pêché par excès d'optimisme: ma valise est composée de Tshirts, de vêtements légers, estivaux. Il me faut enrouler mes bouteilles dans du mou, afin d'éviter l'accident et les indélicatesses faites à mon baggage par ces messieurs d'easyjet.

Je fais ce que je peux, une demi bouteille de Pouilly Fumé dans le sang, pour emballer mes fameuses bouteilles. Puis, j'y pense plus, je pars prendre mon dernier apéro bordelais.

Le lendemain, je prends l'avion direction Luton. J'arrive à l'heure, le vol se passe sans embûche. Vient alors le moment de récupérer ma valise. Elle est là, je la vois, seule sur ce fichu tapis roulant. Je m'en empare et là, je me rends compte qu'il y a un truc qui cloche. Une tâche, une odeur de vinasse: l'accident tant redouté est arrivé! Optimiste je me dis:"mais si ça se trouve c'est pas ma bouteille de Cana 2009 qui a pété, ma valise a peut être été contaminée par une autre valise!"

Je me rends donc aux toilettes les plus proches pour m'isoler avec mon baggage. Et, là, oui, c'était bien cela! La bouteille de bordeaux pourtant amoureusement emballé la veille s'est bel et bien répendue dans mes vêtements!

Dépitée, je mets à la poubelle le cadavre de bordeaux et m'en vais prendre le métro du retour. Pourtant, j'avais tant bien que mal essayé de nettoyer les dégâts causé par mon millésime.

Dès mon entrée dans les couloirs du métro, je sens se poser sur moi des regards courroucés, suspicieux. Je me dis que j'avais du perdre l'habitude des humeurs londoniennes. Puis, je me rends vite compte que ma valise suite litéralement le vin rouge et laisse dernière ses roulettes une traînée rouge...La honte! Je suis alors rentré chez moi, nettoyer mes vêtements entâchés de bordeaux mais soulagée quand même d'avoir pu sauver la bouteille de vin blanc, qui elle, a su voyer sans encombre!

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: