TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2012-01-19 11:00:01 | 3963 vues | 0 Commentaire

Entre Londres et les français, c’est une longue histoire d’amour. La ville compte près de 108 999 français inscrits sur les registres du consulat (chiffres du 31 décembre 2010), on peut donc penser que le nombre de français vivant à Londres est bien supérieur à celui-ci.

dscn4374.jpg

Londres a connu des vagues successives d’immigrants français, les huguenots tout d’abord, au 16 eme siècle, fuyant la répression en France, puis les aristocrates fuyant la révolution française de 1789. Pendant la seconde Guerre mondiale, le gouvernement français dirigé par De Gaulle, avait également choisi Londres pour organiser la résistance aux allemands.

Malgré de nombreuses idées reçues sur la vie à London, les français semblent se plaire ici. Quand on demande à des français quelle est leur perception de Londres ? Les réponses qui reviennent souvent sont : « il pleut tout le temps », « il y a beaucoup de brouillard », « la vie est chère », « la nourriture est infecte »…

La Ville de London : les idées reçues                                     

Remettons les pendules à l’heure, tout d’abord en ce qui concerne le temps. Londres est une ville humide certes, avec 583,6 mm de pluie par an, mais elle est plus sèche qu’une ville comme Rome ou Sydney, par exemple. Le mois connaissant le moins de précipitation dans l’année, est février.

Quand au célèbre brouillard de Londres, il n’est plus vraiment d’actualité. « The Great Smog » ou « Big Smoke » qui sévit à Londres, du 5 au 9 décembre 1952 et tua 12000 personnes est considéré comme la pire pollution atmosphérique que connue le pays. Causée par différents facteurs, comme une surconsommation de charbon de chauffe, les gaz d’échappements des voitures et bus en circulation, les rejets industriels en tous genres mélangés à des conditions météos défavorables, le « Big smoke » paralysa la ville pendant des jours.

Cette catastrophe écologique permit de faire prendre conscience aux autorités de l’importance de la qualité de l’air dans les villes, et notamment à Londres. Depuis, la pollution de l’air est contrôlée et des lois anti-pollution ont été promulguées, comme la Congestion Charge ou le Clean Air Act de 1956.

dscn4349.jpg

Ville de London, oui mais…

Il est vrai que Londres est considéré comme une des villes les plus chères au monde, juste après Moscou. Mais comme partout, il est possible de vivre et de profiter des attractions que Londres à offrir sans se ruiner. Les Musées de la ville, par exemple, sont gratuits.

Quand à l’idée reçue sur la mal bouffe londonienne, elle est de moins en moins vraie. De nombreux chefs étoilés ont choisi Londres pour y implanter leurs restaurants, et désormais Londres est aussi devenue la capitale des foodies en tous genres. Heston Blumenthal, Gordon Ramsay, Jamie Oliver ou bien encore Hélène Darroze ont tous ouverts un ou plusieurs restaurants à Londres et connaissent un succès sans faille. On peut dire que sous l’influence de ces chefs connus, l’offre culinaire s’est dramatiquement améliorée et on peut désormais dire que Londres offre à présent les meilleurs restaurants du monde. Les répercutions sont visibles également sur la vie de tous les jours, de plus en plus de programmes télévisés sont consacrés à la cuisine et même les super marchés y vont de leurs conseils culinaires, pour manger bon et sain.

A lire dans la même catégorie: Culture

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: