TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2013-09-25 12:07:52 | 1711 vues | 0 Commentaire

Lescop sera sur la scène du Village Underground, le  24 octobre prochain dans le cadre du festival de musique française, OohLaLA. Un premier album éponyme, Lescop publié chez Pop Noire a fait de lui la nouvelle voix de la French Pop. Il s’est livré au jeu de nos questions.

interview_avec_lescop.jpg

D’où vient Lescop? On a entendu dire qu’il y avait un rapport avec Londres…

Oui je suis français mais l'album a été entièrement enregistré à Londres, dans le studio Pop Noire de Johnny Hostile et Jehnny Beth.

Pop, Cold Wave ? Quel est ton style musical ?  Peux-tu nous en dire quelques mots.

Appelez ça comme vous voulez ça m'est égal, tout est vrai et tout est faux, disons que c'est de la pop au sens large influencée en majorité par les années 70 et 80, bien que je sois un énorme fan des années 60.

Je m'intéresse aux chanteurs dont la vie est liée à leur musique, à leurs textes (Johnny Cash, David Bowie, Ian Curtis ou Bob Marley peu importe), j'aime que ça fasse un tout, ce qui m'inspire le plus chez un musicien c'est sa démarche, ce qu'il EST, le son, le style, vient ensuite, et il est quand même très important car il sert de révélateur...

Tu seras sur la scène du Village Underground, dans le cadre du festival Oohlala ! Jouer Live et qui plus est à Londres, est-ce important pour toi ?

Jouer live est important où que ce soit, à Londres ou ailleurs... mais c'est sûr que beaucoup des artistes que j'aime sont anglais et londoniens donc c'est toujours super de jouer là-bas...

Tu es originaire de Châteauroux. Aimerais-tu vivre à Londres ? Ou y as-tu déjà vécu ?

Non je n'aimerais pas vivre à Londres, trop dure, trop anonyme, et il fait beaucoup trop froid!! Mais j'aime bien y aller de temps en temps voir mes amis et voir des concerts!

Si tu devais décrire ton dernier EP Lescop, chez Pop Noire, en trois mots ?

Londres - Eurostar - Paris

Quelles sont tes principales sources d’inspiration musicales ? On te décrit souvent comme le nouveau Etienne Daho, flatteur ou pas ?

Bien sûr que c'est flatteur, Etienne Daho fait partie du type de chanteur dont je parlais tout à l'heure, il est entier et vit entièrement pour la musique et l'art, donc oui bien sûr c'est flatteur! Mais comme c'est flatteur ce n'est pas vrai, comme toutes les flatteries...

Il y a-t-il un artiste en particulier avec qui tu aimerais travailler ou collaborer ?

Connan Mockassin, j'adore ce type, je le trouve extrêmement talentueux, et c'est quelqu'un de tellement adorable!

Tu as déjà joué au Lexington, au Shakerwell Arms à Londres. Que penses-tu du public londonien ? Est-il réceptif même si tu chantes en français ?

Oui, je pense que les anglais qui viennent me voir jouer sont curieux de la langue française au départ donc ils sont réceptifs, ça se passe très bien...

Si tu pouvais exaucer trois de tes vœux pour le futur. Quels seraient-ils ?

Avoir une machine à remonter le temps. Savoir voler. Etre Bruce Lee.

Infos : Lescop en concert le 24 octobre au Village Underground, lors du festival OohLala. Réservez vos places ici. 

A lire dans la même catégorie: Interview

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: