TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2013-10-18 12:40:40 | 5851 vues | 0 Commentaire

Cette semaine, au London Film Festival, bealondoner.com a croisé Isabelle Huppert et Catherine Breillat venues présenter Abus de Faiblesse ainsi que Kate Winslet et Josh Brolin pour Labor Day. Instantanés du 57eme London Film Festival.

isabelle_huppet_et_catherine_breillat_au_lff.jpg

Les salons du May Fair Hotel étaient encore une fois mis à contribution pour la conférence de presse présentant le dernier film de Jason Reitman, Labor Day. Le réalisateur de Juno et Up in the Air, change de registre et se penche sur un fait divers, peu plausible. Une mère de famille célibataire (Kate Winslet)  tombe amoureuse d’un mystérieux fugitif (Josh Brolin) et décide de s’enfuir avec lui et son jeune fils.

Labor Day                                                              

Kate Winslet, radieuse et très enceinte, arrive au bras de Josh Brolin, son partenaire dans le film. Rejoins par Jason Reitman, l’équipe du film s’est soumis aux questions des journalistes avec entrain.

kate_winslet_et_josh_brolin_au_lff.jpg

Mère de famille, elle-même, on demande à Kate Winslet, si elle s’est identifiée au personnage d’Adèle, qui quitte tout pour suivre cet homme mystérieux ?

« Je me suis identifiée à elle, même si je ne comprends pas pourquoi elle accueille cet homme, chez elle, sans poser de questions. J’ai utilise mon amour pour mes enfants pour comprendre ses raisons. Au début, elle accepte la situation pour protéger son fils, puis elle de fil en aiguille, se laisse envoûter par Frank. »

Il est vrai que la plausibilité de l’histoire pose problèmes à certains journalistes, qui interpellent Josh Brolin à ce sujet.

« Mon personnage a passé 18 ans en prison pour un crime dont on ne sait pas trop si il est responsable. C’est vrai que l’histoire d’amour qui nait entre les deux personnages est assez inattendue mais quand vous allez au cinéma, c’est pour voir des histoires. Jurassic Park, par exemple, raconte comment on ramène à la vie des dinosaures avec une goute de sang emprisonnée dans une capsule d’ambre. Ca vous parait plausible, ça ? »

Jason Reitman avoue avoir encouragé les acteurs à créer une ambiance spéciale sur le tournage, pour donner de la puissance à ce huis clos, inquiétant. Kate Winslet et Gattlin Griffith, qui joue son fils, ont notamment développé une relation mère/fils qui a apporté beaucoup à l’ambiance confinée du film.

Labor Day sera projeté samedi 19 octobre à 18h15 au Cinéma Ritzy.

Abus de Faiblesse de Catherine Breillat

Seul film français en compétition officielle, Abus de Faiblesse, raconte l’histoire vraie qui est arrivée à Catherine Breillat et dont elle a tiré un livre, intitulé aussi Abus de Faiblesse. C’est surement son film le plus personnel.

Victime d’une hémorragie cérébrale en 2005, la réalisatrice est à présent paralysée du côté droit. En 2009, elle décide faire un film avec Naomi Campbell, Bad Love, et contacte Christophe Rocancourt. L’homme, célèbre pour ses escroqueries, estoquera des milliers d’euros à Catherine Breillat, alors diminuée par son handicap. Jugé et reconnu coupable d'abus de faiblesse, Rocancourt est condamné le 17 février 2012 à seize mois d'emprisonnement dont huit fermes assortis d'un contrôle judiciaire, ainsi qu'à une amende de 578 000 euros, mais, compte tenu de la détention provisoire déjà effectuée, il est remis en liberté le jour même. Il déclare à France info : « On donnera 20 euros par mois pendant 2000 ans ».

A l’écran, elle a choisi Isabelle Huppert pour interpréter son rôle et le rappeur devenu acteur, Kool Shen, pour camper celui qui va abuser d’elle.

Catherine Breillat et Isabelle Huppert étaient à la première du film, qui s’est tenue à l’Odeon West End. Elles ont répondu à nos questions sur le film.

On a demandé à Catherine Breillat, pourquoi avoir choisi Isabelle Huppert, pour jouer son rôle à l’écran ?

«  Isabelle Huppert est la seule actrice française à être une intellectuelle, et le sujet du film c’est la confrontation entre la brute et l’intellectuelle. J’ai pris mon téléphone et j’ai dis à  Isabelle : quand vas-tu te décider à travailler avec moi ? Tu attends que je sois morte ? Elle a accepté le rôle. »

Et le choix de Kool Shen ?

« Je voulais un corps de rappeur pour jouer le rôle. J’ai donc cherché sur Internet et j’ai trouvé Kool Shen, j’aurais pu prendre Joey Starr mais c’est Kool Shen qui m’a plu. Il est parfait pour jouer le rôle de la brute, quand je dis brute, je ne veux pas dire qu’il n’est pas intelligent, c’est juste qu’il est acculturé, il existe un vrai vide entre le personnage d’Isabelle et celui de Kool Shen. Un vide culturel abyssal. »

Une fois de plus, Isabelle Huppert étonne dans ce rôle de femme abusée par un escroc devenu écrivain, basé sur Christophe Rocancourt. On lui a demandé comment s’est passé le tournage avec la rappeur ?

« Kool Shen est un homme très intelligent, je dois dire qu’il a été fantastique tout au long du tournage. C’est un joueur de poker professionnel, je crois qu’il a remporté plusieurs tournoi à un haut niveau d’ailleurs, et je pense que sa capacité à bluffer, l’a vraiment aidé pour jouer le rôle de Vilko. »

isabelle_huppert_au_lff.jpg

Agacée par une question d’une journaliste sur son âge, Isabelle Huppert a 60 ans mais en parait à peine 40, elle revient sur le sujet du film et sur sa complicité avec Breillat.

« Catherine et moi sommes amies depuis 20 ans et nous n’avions pas encore tournées ensemble. Il a fallu que je crée un personnage, celui de Catherine. Ce fut assez facile car je la connais très bien et je l’avais en face de moi, tous les jours lors du tournage. »

Ce film est en compétition officielle du festival du film de Londres, les résultats seront donnés dimanche 20 octobre, lors de la soirée de clôture du festival.

A lire dans la même catégorie: Reportage

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: