TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2015-04-16 16:01:13 | 3250 vues | 0 Commentaire

L’artiste algérienne Souad Massi sera en concert le 31 mai au Barbican dans le cadre de sa tournée internationale qui présente son dernier album intitulé El Mutakallimûn. Sur ce disque, elle met en musique des poèmes issus de la culture arabe. Entretien avec une artiste engagée qui a posé sa guitare à Paris. 

souad_massi-photo_jean-baptiste_millot.jpg

Credit photo: Jean-Baptiste Millot.

Pouvez-nous nous parler de votre inspiration pour El Mutakallimûn ? 

C’est en lisant un livre sur Cordoue (Ce que l’Espagne doit à la culture arabe) que je découvre ce nom qui veut dire les auteurs (maitres de la parole), et je me suis dit pourquoi ne pas rendre hommage à la poésie arabe.

Si vous deviez résumer votre dernier album en trois mots ? Quels seraient-ils ?

Culture, richesse et vérité. 

Avez-vous une chanson préférée sur El Mutakallimun ?

Pour l’instant c’est El Houriya.

Quel message voulez-vous faire passer avec ce disque ? Quelle humeur ?

Faire découvrir aux gens la poésie arabe, les rendre curieux, les inviter à avoir un regard différent sur le monde arabe, il n’y a pas que la guerre…Il y a aussi une culture, une histoire et des gens qui aiment et qui rêvent, comme tout le monde.

Vous chantez parfois aussi en français. Cette fois, l’album est entièrement en arabe. C’est un retour aux sources pour vous, cet album ?

C’est normal que je chante en arabe (sur cet album) car mon souhaite est de rendre hommage à cette culture.

Votre instrument de prédilection est la guitare. Depuis quand en jouez-vous ? 

Je joue de la guitare depuis que j’ai 17 ans.

Vous êtes arrivée en France dans les 90’s. Quelle image aviez-vous de la France depuis l’Algérie ? Vous a-t-elle déçue ?

La France est un beau pays qui donne de l’importance à l’art et à la culture, très cosmopolite, moderne, et qui a préservé quelques traditions. L’Algérie est comme ma mère, jamais elle me décevra. 

Quels sentiments vous inspirent la montée des idées racistes en France ?  La montée du FN ? 

Les racistes ont toujours existé et ils existeront toujours malheureusement. Je pense que ca va changer, c’est juste une phase où le FN est en avance. Je crois en la France plurielle. 

On dit souvent de vous que vous êtes une artiste engagée. Quel cela signifie-t-il pour vous ?

Je pense que l’artiste a une grande responsabilité et qu’il est un peu l’ambassadeur de son pays. Pour moi, être engagée c’est de présenter un travail de qualité et d’être humaniste et de défendre de vraies causes.

On retrouve beaucoup d’influences musicales différentes sur cet album (reggae, folk, fado, rock…). Quel genre de musique écoutez-vous chez vous ? Des artistes en particulier qui vous touchent ?

La folk est mon premier amour. J’écoute en boucle Kenny Rodgers, Leonard Cohen. J’écoute toutes les musiques.

Il n’y a pas beaucoup d’artistes féminines dans le monde du rock. C’est encore difficile d’être une rockeuse en 2015 ? 

C’est vrai qu’il n’en y a pas beaucoup mais elles existent.

Vous serez en concert au Barbican le 31 mai. Vous avez déjà joué à Londres plusieurs fois. Comment vous y sentez-vous ? C’est une ville qui vous inspire ? 

J’adore Londres. J’ai déjà chanté dans cette salle, Le Barbican. J’aime retrouver la scène anglaise…j’ai été très influencée par la Pop anglaise dans ma jeunesse.

Infos : Souad Massi sera en concert le 31 mai au Barbican. Réservations ici. El Mutakallimûn (Masters of the word) chez Wrasse, sortie le 20 avril 2015. 

A lire dans la même catégorie: Interview

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: