TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2016-04-19 11:55:58 | 2515 vues | 0 Commentaire

Un collectif d’européens expatriés a lancé une campagne sur les réseaux sociaux contre le Brexit. #HugABrit, c’est une déclaration d’amour aux britanniques, pour qu’ils votent "Remain" le jeudi 23 juin prochain. Explications.

please_dont_go_uk_hug_a_brit_campaign.jpg

C’est autour d’un dîner et de quelques bouteilles de vin que #HugABrit a vu le jour. Ces huit européens vivant à Londres, dont Katrin Lock qui vient d’Allemagne, ont longuement discuté autour d’une table du Brexit et de ce que cela pourrait changer dans leurs vies.

« L’Europe ce n’est pas seulement le calcul de la taille des concombres mais c’est aussi une idée de fraternité entre différents pays. Nous sommes tous opposés à ce que le Royaume Uni quitte l’Union Européenne car on a besoin d’eux. »

explique Katrin, qui avoue que son téléphone n’arrête plus de sonner depuis que pleasedontgouk.com se retrouve repris dans tous les medias.

Le concept de la campagne est simple. Vous êtes européens et vous voulez que le Royaume Uni reste dans l’union européenne ? Alors, prenez un selfie de vous en train de donner un hug à un Britannique. Partagez ensuite la photo sur les réseaux sociaux avec le #HugABrit ou bien télécharger votre photo sur le site de pleasedontgouk.com.Et le tour est joué : vous avez donné un peu d’affection à un Brit, quitte à le faire changer d’avis sur le Brexit ou l’encourager à aller voter « Oui ». 

A la sortie d’un reportage de la télévision allemande sur cette initiative, Katrin n’en revient toujours d’avoir «cassé l’internet » avec ses selfies et son #HugABrit.

« On a même eu des gens du parlement européens qui se sont fait des hugs avec notre #. C’est incroyable ! Je pense que notre campagne est tellement positive que les gens sortent de leurs réserves et jouent le jeu avec entrain. Et puis c’est assez drôle de tester la fameuse timidité des anglais en leur proposant un câlin… »

A Londres depuis 7 ans où elle et travaille comme photographe avec son compagnon britannique, Katrin est une européenne convaincue. Dans un anglais impeccable, elle justifie la place du Royaume Uni au sein de l’union européenne :

« Évidemment qu’il existe de nombreux problèmes au sein de l’Union Européenne, nous ne sommes pas dupes. Mais l’Europe, c’est un peu comme une famille a problème. On se dispute beaucoup, on peut ne pas être d’accord tout le temps mais ce n’est pas une raison pour couper les ponts. Le Royaume Uni a toujours été un peu difficile au sein de l’Europe, un peu comme un cousin qui boude toujours à table lors d’un repas de famille. Mais on continue à l’inviter tous les ans car au fond on l’aime bien. »

Les campagnes officielles sur le referendum du Brexit ont été lancées mi-avril. Dans le camp des pro-Brexit, le maire conservateur de Londres, Boris Johnson mais aussi l’Ukip (parti d’extrême droite) et certains conservateurs.  Ils réclament la fermeture des frontières pour freiner l’immigration venue d’autres pays membres de l’union-dont la France- mais aussi plus de liberté économique et craignent que l’union ne se transforme en Etats-Unis d’Europe.

Du côté des anti-Brexit, on retrouve le premier ministre britannique conservateur, David Cameron qui est pourtant à l’ origine du referendum, mais aussi d’autres membres du gouvernement et également Jeremy Corbyn, leader du Labour Party.

Une sortie de l’Union européenne (UE) exposerait le Royaume-Uni à « un choc économique violent et une réelle instabilité à court terme », a averti, lundi 18 avril, George Osborne, le ministre des finances britannique, en présentant un rapport du Trésor sur les dangers du Brexit. (D’après le Monde.fr du 18 avril)

Le vote sur le Brexit se passe le 23 juin. Seuls les ressortissants britanniques vivant au Royaume Uni sont autorisés à voter, excluant les britanniques vivants hors du pays et bien sûr les ressortissants européens expatriés. Alors, vu que les Français de Londres ne peuvent pas voter, on peut toujours prouver notre affection aux Brits en leur faisant un petit câlin. 

Infos : Pleasedontgouk sur Twitter @pleasedontgouk et Instagram et sur Facebook. 

A lire dans la même catégorie: News

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: