TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2011-12-01 14:55:15 | 5052 vues | 0 Commentaire

dscn4204.jpgNichée au cœur de la City de Londres, il existe un petit coin de campagne : la ferme urbaine de Spitafield. Crée en 1978, cette ferme d’un peu plus d’un hectare repose sur le travail de bénévoles et sur une petite équipe de 9 personnes, dont Mhairi Weir, sa directrice.

Ferme communautaire dont le fonctionnement compte sur les dons, quelques subventions et le travail de bénévoles, son activité est multiple. Outre tous les travaux de fermage en relation avec les animaux et la culture des jardins et potagers, on peut aussi y apprendre à cuisiner, à jardiner, ou simplement aller y faire un tour pour se détendre.

De nombreux programmes éducatifs en direction des écoles et des jeunes en difficultés sont proposés ici, dans ce quartier de Tower Hamlet, qui reste un quartier défavorisé de Londres. Le Coriander Club par exemple, est un club de femmes bengalies qui jardinent et font pousser tout un tas de légumes venu de leur pays d’origine. Elles donnent aussi des cours de cuisine et ont publié leur livre de recette que l’on peut acheter sur place, à la ferme. Ce travail avec les différentes communautés ethniques présentes dans le quartier est une des missions de la ferme : faire participer les habitants, faire en sorte qu’ils s’approprient le lieu.

Alors qu’est ce qu’on peut voir à la ferme de Spitafield ? Tout d’abord, des animaux typiquement fermiers, cochons, ânes, poney Shetland, moutons et chèvres mais aussi un poulailler et une petite marre aux canards. Au milieu du site, entre jardins potagers communautaires et le jardin aromatique, une cabane construite dans un arbre veille au grain. On peut aussi pique niquer, sur les tables et bancs disposés dehors.

dscn4187.jpg

Les jardins communautaires sont ouverts à tous, il suffit de venir s’inscrire à la ferme afin d’obtenir un petit lopin de terre à cultiver. Vous serez encadrer par les bénévoles ou le staff de la ferme, mais ici ce qui compte c’est de partager son savoir, se donner des tuyaux entre jardiniers du dimanche. Évidemment, la récolte de votre lopin vous revient, mais vous pouvez aussi choisir de la vendre. En effet, le ferme vend aussi les produits de son activités, on peut y aller acheter des œufs frais, des graines, des légumes ou herbes aromatiques, suivant la saison.

dscn4157.jpg

En tout, la ferme travaille avec quelques 600 bénévoles qui aident les  neuf employés à faire exister ce petit îlot de campagne en plein centre ville. Tous les ans, près de 20000 visiteurs viennent à la ferme de Spitafield, pour jardiner, pour jouer avec les animaux ou juste pour se détendre en famille. L’entrée de la ferme est gratuite, mais les dons sont toujours les bienvenus.

Des évènements saisonniers sont organisés tous les ans à Spitafield City Farm, comme la course Oxford Cambridge goats race, une course faite par des chèvres, le festival de la fraise au printemps, le jour de la patate en janvier et à Noel, vous pouvez venir pousser la chansonnette pour amuser les animaux !

dscn4200.jpg

Si vous voulez être tenu au courant de ce qui se passe à la ferme de Spitafield, suivez son activité sur twitter Follow @spitz_cityfarm ou bien sur facebook. 

SPITALFIELDS CITY FARM Buxton Street, E1 5AR Tel: 020 7247 8762 Horaires 10h-16h30pm, de mardi à dimanche.

Station de métro: Liverpool St, Whitechapel Website: www.spitalfieldscityfarm.org

A lire dans la même catégorie: Famille

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: