TransferWise-French-Britian--Static-Banners-728x90
Par nadege | 2016-09-27 16:05:49 | 1459 vues | 0 Commentaire

Dans le cadre de l’Art Licks Weekend, un couple de londoniens ouvre les portes de leur appartement transformé en galerie d’art, le temps d’un week-end. Ce sont les artistes marseillaises, Lucile Camus et Estelle Cherel qui vont investir les lieux avec leur expo intitulée Double Helix, du 30 septembre au 2 octobre.

cherel_double_helix_art_licks_weekend_2016_londres.jpg

Pour la deuxième année consécutive, Stéphanie Busson et Christopher Fairbairn vont ouvrir les portes de leur appartement de Depford et présenter les œuvres de deux artistes basées à Marseille, Lucile Camus et Estelle Cherel.

En 2015, la première exposition que le couple avait accueillie dans ses murs était intitulée Make Yourself at Home et présentait le travail de Stéphanie Busson autour du concept du chez soi. Pour ce faire, elle avait utilisée l’espace de son propre domicile pour y montrer ses propres réflexions sur le sujet.  

Cette fois-ci, c’est au tour de Lucile et Estelle qui partagent un atelier depuis trois ans et qui ont récemment commencé à collaborer sur des vidéos et des performances. L’exposition intitulée Double Helix réunira pour la première fois des travaux personnels et leurs collaborations, recréant le dialogue initié entre les œuvres dans leur atelier.

Diplômée des Beaux arts de Marseille, Estelle Cherel tire son inspiration dans la culture et l’imagerie populaire ainsi que le cinéma. Mixant aquarelle, collage et dessin, les pièces d’Estelle Cherel présentent des scènes intrigantes où la figure humaine et les animaux tiennent une place essentielle. Isolées de leur contexte, les compositions fonctionnent comme des arrêts sur image qui poussent le visiteur à recréer les situations desquelles elles pourraient avoir été soustraites. Cherel a récemment commencé à expérimenter  la vidéo, le son et l’animation. Pour Double Helix, elle présentera une sélection de vidéos récentes ainsi que des peintures et aquarelles produites durant les dix dernières années.

urchin_invasion_camushigh.jpg

Après avoir été diplômée des Beaux arts de Marseille, Lucile Camus s'oriente ensuite vers des études en psychologie, pour devenir art-thérapeute. En parallèle de son travail en clinique psychiatrique elle poursuit son travail de plasticienne au sein d'un atelier partagé avec d'autres artistes à Marseille. Au départ la peinture et le dessin étaient au cœur de sa pratique avec pour thème principal le portrait. De nouvelles envies l'orientent vers des techniques de découpages et d'assemblages et / ou tissages en papier ou s’alternent gestes improvisés et motif systématiques répétés à l’infini. Pour Double Helix, Camus proposera également une installation/ performance qui durera tout le temps de l’exposition, durant laquelle elle produira des ‘oursins perlés’ pour recouvrir le plus de surface possible dans l’appartement. 

Aux côtés des vidéos, aquarelles et papiers découpés, Camus et Cherel présenteront une lecture performance intitulée ‘Toquade’, vendredi 30 septembre de 18h à 21h. La performance les réunie plus étroitement et les amène vers un nouveau travail où elles explorent d'autres moyens d'expressions, et s’éloignent de leur pratique plastique pour élaborer ensemble une lecture/performance. Ce travail provient de phrases notées dans une dizaine de carnets qu'elles ont triées, organisées et revisitées avec des effets sonores pour donner ce qu'elles appellent « une sorte d'élucubration entre deux commères à la fois sages et excentriques ».

Infos : Art Licks Weekend 2016, du 30 septembre au 2 octobre à Londres. Vernissage de l’exposition le jeudi 29 septembre à partir de 18h. Renseignements sur Evénement Facebook. 

A lire dans la même catégorie: Culture

A lire les dernières publications


Ajouter un commentaire :

Title:
Nom / Prénom / Pseudo:
Email: Votre adresse email ne sera pas affichée
Commentaire: