The Play That Goes Wrong at the Duchess Theatre

Les Trucs pour réussir son entretien d’embauche

Article vérifié: 2013/01/11 | Prochaine relecture: 2014/07/30

Félicitations! Vous avez obtenu un entretien d’embauche et vous passez à l’étape suivante. Vous avez de bonnes raisons d’être confiant car vous avez été invité par l’entreprise qui a appréciée votre profil et désire à présent mieux vous connaître. Il est important tout de même de ne pas être trop relax, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant l’embauche définitive. Alors, voici quelques conseils à suivre pour bien réussir votre entretien à travers toutes ses étapes…

Avant l’entretien Se préparer Faites en le plus possible!

Vous pouvez évidemment commencer par aller sur le site Internet de l’entreprise mais il est aussi préférable de faire des recherches sur google uk afin de trouver des informations récentes sur l’entreprise. Si vous en avez le temps, demander aussi une brochure à l’entreprise. Afin d’impressionner votre interlocuteur essayer de trouver des informations sur les principaux concurrents de l’entreprise: qui ils sont et ceux qu’ils font précisément.

Si c’est un tiers qui a arrange l’entretien, comme une agence de recrutement, demander leur des informations à ce sujet. Prenez note des principales informations et lisez les deux ou trois fois avant de commencer l’entretien pour mieux vous concentrer. Le type d’informations que vous devez obtenir sont les suivantes: •

  • L’historique de l’entreprise
  • Quand a-t-elle débutée ?
  • Combien d’employés il y a-t-il?
  • Où sont basés les bureaux ? Le type d’entreprise
  • Qu’est ce qu’elle fait ?
  • Détailler les produits / services qu’elle peut offrir
  • La place de l’entreprise sur le marché
  • Quel est son chiffre d’affaire ?
  • Son taux de croissance ?
  • Les points de vente de l’entreprise
  • Qu’est ce qu’ils la sépare des autres ?
  • Le marché
  • Sa taille ?
  • Combien de clients ?

Ne posez pas de questions juste parce qu’il le faut

Une fois que vous avez toutes ces informations, essayer de trouver des questions pertinentes à poser lors de votre entretien qui vous permettront de savoir ce que vous n’avez pas réussi à trouver dans vos recherches. Ne posez pas de questions juste parce qu’il le faut car peut être que votre interlocuteur a déjà répondu à cette question et pourrait croire que vous n’avez pas écouté sa réponse.

Vous devez preparer au moins 15 questions

  • 5 sur votre rôle
  • 5 sur l’entreprise
  • 5 sur votre interlocuteur (qu’est ce qui vous a attiré dans cette entreprise ?)

Bien se préparer aide à mieux se concentrer et se sentir bien préparé aide à vaincre l’angoisse. Plus vous connaîtrez de choses sur votre futur employeur plus vous saurez à quoi vous attendre quand vous travaillerez pour lui. Le jour de l’entretien Présentation Faites attention à votre look lors de l’entretien. Laissez vos tenues extravagantes au placard, un costume noir fera l’affaire.

L’entretien début dès votre arrive dans les locaux de la compagnie

Votre interlocuteur cherche un professionnel et pas un mannequin de mode (à part si vous passez un entretien dans la mode, évidemment.). Souvenez vous que l’entretien début dès votre arrive dans les locaux de la compagnie, alors faites bonne impression même au réceptionniste en étant poli et en montrant que vous avez confiance en vous. La ponctualité est très importante alors essayez d’arriver 10-15 minutes en avance (pas trop tôt car cela peut être aussi mal perçu que d’être en retard).

Planifiez votre parcours à l’avance et familiarisez vous avec l’itinéraire à prendre cela vous évitera d’être stresser par le trajet le jour J. Si vous êtes en retard avertissez l’entreprise immédiatement (faites en sorte d’avoir les coordonnées de l’entreprise avec vous et le nom de votre interlocuteur), excusez vous et donnez la raison de votre retard et donnez l’heure à la quelle vous comptez arriver.

Si votre interlocuteur est en retard, ce n’est pas grave, vous êtes sur le point de rencontrer des gens influents de cette entreprise et ils sont très occupés. Si on vous laisse attendre à la réception, restez concentré et ne paniquez pas. Le stress peut vous aider à rester concentré, alors de ne vous inquiétez pas si vous commencer à avoir des papillons dans le ventre.

“Que” et “pourquoi”

Dès que votre interlocuteur arrive, levez-vous, et serrez–lui la main fermement. Regardez-le dans les yeux et souriez. Ne le dévisagez pas en souriant comme un maniaque! L’entretien Les techniques de questionnement La plus part des interviewers posent beaucoup de questions ouvertes commençant par “Que” et “pourquoi” pour voir ce qui vous fait tiquer.

Avec des plus en plus de candidats hautement diplômés, les entreprises recherchent de plus en plus des personnalités qui font la différence. Attendez vous à ce que l’on vous pose des questions sur votre personnalité, ne pensez pas que votre interlocuteur est trop curieux ou indiscret. Il essais juste de mieux connaître votre personnalité et vos motivations.

Répondez à ces questions positivement

Les interviewers ont tendance à débuter les entretiens par des questions très ouvertes du genre « parlez moi de vous » ou « pourquoi êtes vous là ? ». Ils vont également passer en revue votre Cv pour vérifier si il n’y a pas temps mort qui aient besoin d’être justifiés. Répondez à ces questions positivement, il y a toujours de bonnes raisons d’avoir des temps morts dans son Cv, alors soyez honnête et sûr de vous.

Mentir lors d’un entretien d’embauche est hors la loi et ne fait qu’amener de la confusion dans la conversation, où le candidat finit toujours par se contredire et se mettre en difficulté. Avec les questions sur votre personnalité et votre Cv, on va sûrement vous poser des questions sur vos compétences pour voir si vous convenez pour cet emploi.

Bien souvent il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses

Essayez d’appréhender ce que l’interlocuteur va vous demander et ce qu’il recherche. Bien souvent il n’y a pas de bonnes ou mauvaises réponses, l’interviewer veut juste jauger votre réaction plutôt que ce vous allez répondre. Pour les emplois dans la vente, on va vous mettre en situation face à un client potentiel, pour voir comment vous allez vous y prendre.

Le plus simple est de réunir le plus d’informations possible sur ce que recherche le client potentiel et lui vendre une solution clé en main, sur mesure. Tout en mettant l’accent sur ce que le produit peut lui apporter. Pour y arriver, vous devez suivre ces cinq points:

  • Présentez-vous/ faites un rapport
  • Collecter les informations en posant des questions ouvertes. Pourquoi? Où ? Comment ? Quoi ? Quand ? N.B. C’est la plus importante des étapes. Si vous savez ce qu’il veut, vous savez comment lui vendre.
  • Caractéristiques : soulignez une caractéristique particulière du produit (par exemple le stylo est transparent.)
  • Avantages – Puis faites ressortir comment cette caractéristique peut avantager le client (un stylo transparent, vous saurez toujours quand vous allez tomber en panne d’encre !)
  • Conclusion– C’est à ce moment que vous concluez l’affaire (par exemple Je vous suggère de commander 500 stylos. Quand voulez-vous être livré, aujourd’hui ou demain?) N’ayez pas peur de conclure. Souvenez-vous bien que le pire qui puisse arriver, c’est que le client dise non. Que vous soyez un bon vendeur, si vous n’arrivez pas à conclure, vous ne rencontrerez jamais le succès escompté.

Les questions les plus fréquemment posées :

Parlez-moi de vous

Vous pouvez préparé une réponse toute prête à cette question mais assurez vous que ce la n’ai pas l’air trop artificiel. Donnez des détails sur vos diplômes, vos autres expériences professionnelles et vos compétences pour l’emploi proposé.

Qu’avez-vous accompli jusqu’à présent?

Faites attention de ne pas vous cantonner à un seul aspect de vos accomplissements, mais parlez aussi de vos différentes expériences de vie comme par exemple comment vous avez survécu à une attaque de requins ou bien votre passion pour le repassage. Présentez-vous comme quelqu’un d’unique et d’exceptionnel en faisant attention de ne pas tomber dans l’extrême! Choisissez des histories en rapports avec les compétences requises pour cet emploi.

Racontez-moi une de vos expériences difficiles et comment vous l’avez surmontée?

L’interviewer veut savoir ce que vous percevez comme ‘difficile’ et comment vous traitez les difficultés sous la pression. Décrivez comment vous avez identifié le problème et la solution que vous y avez apportée. Finissez sur une note positive en expliquant ce que cela vous a apporté.

Quels sont vos points forts?

Agrémentez vos réponses avec des exemples. Ne dites pas juste « j’ai confiance en moi » mais « de part mon expérience à prendre la parole devant 700 personnes, j’ai développé de l’assurance qui serait profitable à ce poste parce que… »

Quels sont vos points faibles ?

Evitez les réponses évidente du genre: « quelques fois je suis trop dur à la tâche. » car cela ne vous fera pas sortir du lot. Votre interlocuteur veut mieux vous connaître alors soyez honnête et faites une réponse en relation avec le monde du travail. Finissez toujours sur une note positive « même si je n’ai pas encore assez d’expérience en ce moment avec le temps je saurais vous montrer comment je travaille dur. »

Pourquoi avez-vous quitté votre précédent emploi ?

Evitez d’être trop critique ou trop personnel. Etre négatif apporte une mauvaise ambiance à l’entretien et vous montre sous un jour teinté d’amertume. Une entreprise recherche toujours une personne positive.

Les autres questions:

  • Pourquoi voulez-vous rejoindre notre entreprise ?
  • Quelles sont les qualités que vous avez à apporter à notre entreprise ?
  • Que connaissez-vous sur ce poste ?
  • Donnez des exemples des choses que vous avez réussies dans d’autres postes ?
  • Quels sont vos buts ?
  • Qu’avez-vous achevé? Pouvez-vous le prouver ?
  • Qu’avez-vous fait quand vous étiez en difficultés lors de votre précédent poste ?
  • Quelles sont vos motivations ?
  • Qu’est ce qui vous plait dans ce poste ou cette entreprise ?
  • Pourquoi avoir choisi ce secteur d’activité ?

Comme dit précédemment, justifiez toujours vos réponses. Un conseil, imaginez un perroquet sur votre épaule en train de vous répéter « et alors ? » après chacune de vos réponses pour être sûr que vos réponses sont pertinentes avec l’offre d’emploi proposée.

A votre tour de poser des questions

Un bon entretien possède deux dimensions, celle où vous emmagasiner des informations sur le poste et sur ce que l’on va vous demander de faire. N’ayez pas peur de poser des questions, elles vont vous aider à rester concentré et à paraître intéressé. Evitez les sujets déjà traités à moins que vous ayez besoin d’éclaircissements. Ne vous focalisez pas sur le salaire, surtout à ce stade de l’entretien, car cela peut être négocié une fois que l’on vous aura donné le poste.

Les bonnes questions à poser sont les suivantes

  • Quelles seront mes tâches quotidiennes?
  • Quels seront mes objectifs?
  • Comment l’entreprise est elle divisée?
  • Qu’est ce qui vous a attiré dans cette entreprise ?
  • Quels sont les plans de développement de l’entreprise ?
  • Devrais-je voyager pour travail ?
  • Comment dériveriez-vous l’ambiance de travail dans cette entreprise ?

La fin d’un entretien Toujours aller à la conclusion

Remerciez votre interviewer du temps qu’il vous a consacré et dites combien vous avez apprécié sa compagnie et à quel point cela vous a donné envie d’aller plus loin dans le processus de sélection. Demandez à votre interlocuteur si il a des réserves à émettre quand à votre candidature qui vous empêcheraient d’aller plus loin. Si il en a, cela peut vous permettre de faire pencher la balance de l’autre coté en écoutant sa réponse. Cela peut aussi vous permettre d’être fixé sur votre sort sans avoir à attendre une réponse de leur part.

Vous devez partir en demandant si il est possible d’arranger un autre entretien, avec une date et une heure. Finissez par comme vous avez commencé par une poignée de main franche et ferme.

Langage corporel

Le langage corporel est aussi important que ce que vous allez dire. Un ton de voix enthousiasme, avoir l’air sûr de soi et savoir se faire entendre sans crier. Ne parlez pas trop vite car vous risquez de vous embrouiller. Répétez mentalement les questions que vous posez avant de les dire et écoutez vous répondre.

En ce qui concerne le langage corporel, ne soyez pas trop décontracté et avachi mais penchez-vous en avant pour mettre votre interlocuteur face à vous. Un conseil, imitez le langage corporel de votre interlocuteur, avancez quand il s’avance et reculez quand il recule, du coup cil se rendra compte que vous le copiez et cela vous aidera à créer un lien entre vous.

N’ayez pas peur de votre interlocuteur et efforcez vous de lui laisser une bonne impression de vous-même en ayant construit une relation forte avec lui. Il est bien d’utiliser ses bras et ses gestes pour appuyer ce que vous dites. Pour les entretiens téléphoniques, levez-vous, cela vous aidera à projeter votre voix. Passez un coup de fil à votre recruteur en sortant de l’entretien, afin de savoir si il a reçu des réactions de la part de votre interlocuteur. Vous pourrez également donner votre avis sur l’entretien à votre recruteur afin de faire avancer les choses le plus rapidement possible. Passez une bonne nuit avant votre entretien et surtout bonne chance !!

Signets:

http://www.bealondoner.com

1 commentaires (ajouter le votre)

mohamed
2011-09-11 14:53:32 #1

merci bcp c'est très riche

ajouter un commentaire:

Title:
Prénom:
email: ( Votre adresse ne sera pas affichée )
commentaires: