The Play That Goes Wrong at the Duchess Theatre

Un séjour au pair à Londres

Article vérifié: 2014/01/07 | Prochaine relecture: 2014/07/07

Solution idéale pour les étudiants voulant améliorer leur anglais, le séjour au pair permet également de se familiariser avec une nouvelle culture. Plus pratiqué par les jeunes filles que par les garçons, être au pair c’est avant tout un échange entre la famille d’accueil et vous. En échange du gîte, du couvert et d’argent de poche, vous vous occupez des enfants. Pour cela, il est quand même demander d’avoir une expérience préalable en garde d’enfants, d’avoir au moins étudié l’anglais à l’école et d’être majeur.

Au pair comment ça se passe ?

Vous vivrez avec la famille d’accueil qui s’engage à vous donnez une chambre individuelle. Vous ne devez pas travailler plus de 25 heures par semaine, sinon votre statut change et devient celui d’une <1mother’s help> ou <2Au pair plus>. La famille d'accueil devra aussi vous laisser du temps libre pour vos activités. Vous avez droit à deux jours libres par semaine, dont un de ces jours doit être un dimanche. Vous devez également faire quelques baby-sittings dans la semaine. La plupart du temps les principales raisons pour venir à Londres sont : perfectionner son anglais et acquérir une expérience à l'étranger. En effet être au pair est le moyen idéal pour s'immerger dans la culture anglaise. Durant son temps libre, la fille au pair est libre de faire ce qu'elle veut: apprendre l'anglais, étudier ou flâner dans Londres.

 

Au pair, les "to do"

Les filles au pair ne sont pas des professionnelles de la garde d'enfant. Une fille au pair ne devrait pas être responsable d'enfants de moins de 2 ans. Vous êtes là pour vous occupez des enfants en priorité : aller les chercher à l’école ou à la crèche, leur préparer les repas, jouer avec eux…Vous devrez également vous acquitter de quelques menues tâches ménagères. Idéalement la jeune fille au pair est non fumeuse, vous ne trouverez jamais de familles d’accueil si vous fumez. Si c’est le cas, ne le mentionnez pas et apprenez la discrétion. Agée de 18 à 27 ans, la durée du séjour ne peut pas excéder deux ans. En général, un séjour au pair varie de 6 mois, un an à deux ans. En tant que ressortissant européen, vous n’avez pas besoin ni de visa ni de contrat de travail ou de numéro de sécurité sociale.

Au pair, sans galère

Afin d’éviter les mauvaises surprises ou les agences au pair qui promettent monts et merveilles, il faut bien se préparer avant de partir. Vous allez vous retrouvez seule en pays étranger dans une famille inconnue alors au cas où vous tomberiez chez des Ténardiers nouvelle génération, soyez encadré. Pour cela, partez avec une agence au pair agrée par iapa (IAPA), vous trouverez moult agences françaises ou anglaise à contacter sur leur site. Comptez à peu près 300 euros d’adhésion à une agence de placement au pair qui en échange vous trouve une famille d’accueil, s’occupe de tout ce qui est relatif à l’administration et surtout vous offre un suivi lors de tout votre séjour. En cas de pépin ou de mésentente avec la famille, on vous trouvera une solution adaptée. Sachez également que le voyage est à votre charge et vous devez être en mesure de vous assumez financièrement.

Au pair et malade…

Si vous tombez malade pendant votre séjour, vous avez droit à être soigner gratuitement même si vous ne payez pas de cotisation sociale, faites vous enregistrez par le médecin de votre famille d’accueil dès votre arrivée. Sinon, des assurances rapatriement sont prévues lorsque vous partez avec une agence sérieuse.

Les "to do" de la famille d’accueil

La famille d’accueil ne doit en aucun cas vous prendre pour sa bonne d’enfant, vous êtes là avant tout pour étudier et apprendre l’anglais. Mettez vous d’accord d’entrée de jeu avec la famille sur vos jours libres et le montant de votre argent de poche, entre £40 et £60 par semaine. Evidemment si la famille vous propose de faire des soirs de baby-sitting supplémentaires ou des tâches ménagères un peu plus conséquentes, vous pouvez toujours négocier une rallonge de votre argent de poche. La famille d’accueil peut également vous payer une partie de votre voyage ou de vos cours de langue, à négocier avec votre famille d’accueil avant votre départ.

Une agence, un suivi en cas de problème

Vous allez entendre beaucoup d’anecdotes sur le séjour au pair et parfois certaines histoires pour le moins pittoresques, comme par exemple, des cas où la famille d’accueil terrorise son au pair en lui faisant faire tout le ménage de la maison, des au pairs qui ont du se coltiner des enfants insupportables, etc.… Julie, à présent 30 ans, se rappelle sa première semaine en tant qu’au pair à Buxted, dans l’East-Sussex : « Quand la famille est venue me chercher à l’aéroport, j’ai tout de suite sentie qu’il y avait un truc qui clochait. Les parents étaient très gentils et les enfants plus turbulents que la moyenne. Je me suis installée chez eux et j’ai commencé à m’occuper des deux garçons, Jimmy 8 ans et Corey 5 ans. J’ai rencontré de grosses difficulté avec l’aîné : insultes, violences…Je me suis vite rendue compte qu’il était pas normal, en fait , cet enfant était autiste. J’en ai parlé avec les parents et appelé mon agence de placement. Deux jours plus tard, on m’a placé dans une autre famille. » Il est très important de se rappeler des règles qui conviennent à une jeune fille au pair, vous n’êtes pas une spécialiste de la garde d’enfant et ne pouvez en aucun cas vous occupez d’enfants nécessitant des soins spéciaux. Passer par une agence, va vous évitez de rater votre séjour. Quelques jours après votre arrivée, et cela régulièrement par la suite, une personne de l’agence va prendre contact avec vous pour savoir si tout va bien. Ils feront de même avec votre famille d’accueil. Certaines agences font même des visites surprises dans les familles. Si cela se passait mal, et ça arrive parfois, on vous trouvera une autre famille rapidement.

Mother’s help ou au pair plus

Destiné seulement aux ressortissants des payes membres de l’union européenne, ce statut prévoit 35 heures de travail par semaine pour environ £60 et £75 la semaine. Pour cela, s’inscrire auprès du Home office auprès du IND immigration and nationality directorate.

IAPA

International au pair association est une organisation qui regroupe près de 160 agences de placement au pair dans le monde entier. Cette association a établit une charte de qualité très stricte concernant aussi bien les familles d’accueil que les au pair. Depuis 1994, l’association œuvre au niveau international à la protection des droits des jeunes au pair et des familles d’accueil. L'IAPA a mis en place des directives internationales pour les programmes d’échanges. Se renseigner pour trouver une agence agrée sur IAPA

Quelques sites pour en savoir plus

Au pair world www.aupair-world.net, ou bien accueil international service, agence française crée en 1983 et membre fondateur de l’IAPA, Accueil international. Il existe également BusyBeeAuPairs, membre du British au pair agencies’s association, reconnue comme le porte parole des agences au pair au Royaume Unis. Elle met en contact les familles et les au pairs tout en en offrant un système de suivi efficace et sérieux.

Abréviations et informations:

  • Iapa: Association internationale des au pair
http://www.bealondoner.com

0 commentaires (ajouter le votre)

ajouter un commentaire:

Title:
Prénom:
email: ( Votre adresse ne sera pas affichée )
commentaires: