The Play That Goes Wrong at the Duchess Theatre

Au pair : une famille d’accueil raconte ses expériences

Article vérifié: 2013/01/02 | Prochaine relecture: 2014/07/21

Jeune maman de trois enfants, Lenora a choisi de s’offrir les services de jeunes filles au pair pour l’aider à s’occuper de ses enfants. Elle raconte ses différentes expériences en tant que famille d’accueil.

Comment vous appelez-vous et quelle est votre profession?

Je m’appelle Loenora, je suis mère au foyer et j’ai trois enfants.

Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez trouvé votre au pair?

Si vous êtes passé par une agence, quelle est-elle ? Comment cela fonctionne-t-il ? La première fois nous sommes passés par une agence dont je ne me rappelle plus le nom (Au Pair International je crois). L’agence était très efficace mais l’au pair en revanche pas très bonne. J’ai alors décidé de ne plus employer une Au Pair sans l’avoir rencontrer au par avant. Ensuite, nous avons utilisé gumtree, l’au pair était excellente et est restée une année avec nous. Nous avons tous pleuré quand elle est partie.

Les deux autres fois, nous avons utilisé le site aupairsuk.com. Le site est excellent. C’est très facile de trouver une au pair mais cela fut difficile pour nous de remplacer notre au pair précédente. A présent, nous n’avons plus besoin de fille au pair. Avec Gumtree, il suffit de placer une annonce sur le site et la fille au pair vous répond directement, sans intermédiaire. C’est très simple, rapide, du moment que vous recevez des réponses. Avec aupairs, vous devez payer 100 euros pour des recherches illimitées sur leur base de données. Cela prend un peu plus de temps de trouver la bonne personne car souvent elles sont déjà employées ailleurs.

Combien de personnes composent votre famille ? Quels âges ont vos enfants?

Nous sommes 5 au total : mon mari, moi-même et mes trois enfants âgés de 7, 4 et 2 ans.

Pourquoi avez-vous choisi d’avoir une au pair pour s’occuper de vos enfants ?

Parce que je reste à la maison la majorité du temps et que j’avais besoin d’une aide supplémentaire pour s’occuper de mon bébé quand il était petit.

Que pensez-vous de votre expérience avec vos différentes filles au pair ? Que cela a-t-il apporté à votre famille

Une bonne fille au pair peut apporter tellement de choses à une famille comme la notre. De l’amour supplémentaire pour les enfants et pour nous, l’opportunité de pouvoir sortir plus souvent. C’est aussi très intéressant d’apprendre de nouvelles choses sur d’autres pays.

Quelle serait, pour vous, la parfaite fille au pair

Et bien, nous l’avons eue ! Elle s’appelle Ines et vient de Pologne. Elle était très gaie et souriante et ne nous a jamais fait sentir que nous faisons des erreurs avec les enfants. Elle était très discrète mais faisait partie intégrale de la famille. Elle étudiait en même temps à l’université et être au pair n’était qu’une partie de sa vie ici. C’est pour cela qu’elle est partie, pour commencer sa nouvelle carrière professionnelle.

Si vous avez eu une mauvaise expérience avec une fille au pair, pouvez-vous nous raconter ce qu’il s’est passé et pourquoi?

Notre première fille au pair est venue car je venais de me casser un jambe et que je venais d’avoir un bébé âgé de 18 mois. C’était une gentille fille qui avait déjà été au pair précédemment mais elle n’arrivait pas à s’acclimater à notre famille. Ensuite elle est tombée malade, alors nous avons décidé qu’elle ferait mieux de rentrer chez elle.

Finalement, je pense que tout cela était plutôt ma faute que la sienne- je ne me sentais pas bien et je n’avais pas réfléchi à la place d’une fille au pair au milieu de tout ça. Elle prenait ses repas du soir avec nous et je ne pense pas que c’était une très bonne idée. A la fin, on avait plus très envie de la voir.

http://www.bealondoner.com

1 commentaires (ajouter le votre)

Sophie
2012-07-20 14:59:58 #1

C'est assez navrant de tomber sur ce genre de famille quand on est Au pair. Une jeune fille au pair doit être intégrer à la famille et pas être mis à l’écart , ca ne fait qu'agrandir le malaise et le choc culturel . Mettez vous un peu à la place de la jeune fille ; elle quitte amis et famille pour un pays inconnu , doit faire le ménage , s'occuper des enfants , être discrète et en plus avoir le sourire . C'est un être humain, c'est normal d'avoir le spleen! la dernière phrase "Elle prenait ses repas du soir avec nous et je ne pense pas que c’était une très bonne idée. A la fin, on avait plus très envie de la voir" vraiment sympa.....

ajouter un commentaire:

Title:
Prénom:
email: ( Votre adresse ne sera pas affichée )
commentaires: